Comme ça le titre est naze ? >< oui je sais…

Mais bien heureusement pour vous, je ne vais pas vous parler mode, ou animaux… Non juste de ma peau qui ne ressemblait plus à rien et qui semble revenir à la vie grâce à cette chose ? J’ai nommé : Le baume ultra-nourrissant au L-Bifidus (comme les yaourts… ?) et à l’huile de mangue intensif 7 jours de Garnier !

 

Avant de voir pourquoi je suis passée à cette crème, laissez-moi, chers lecteurs, vous raconter l’histoire (horrible) de ma peau ! Il était une fois un hiver qui n’en terminait pas. Froid, neige, pluie et humidité constante étaient le quotidien de ma peau… Tous les jours elle supportait tant bien que mal ce que je lui faisais subir, sans broncher, ni protester. Pourtant, un jour de grand froid, alors que je l’exposais une fois de plus à une sécheresse soudaine, en rentrant dans mon appartement bien chauffé, elle craqua ! Au sens premier du terme. Bien sûr, je m’occupais de la partie visible de l’iceberg. La peau de mon visage recevait sa dose bi-quotidienne d’hydratation intense, telle une potion magique lui permettant d’affronter les épreuves de la journée… mais le reste de l’iceberg ? Cette partie invisible cachée sous un océan de vêtement ? Naïvement, je l’avais délaissée. Supposant à tord, très grand tord, que le coton ferait barrière entre les intempéries et ma peau. Laissée à son triste sort, cette partie de moi a abandonné son combat. Elle était écaillée, fissurée, brisée… Dans un ultime effort, elle se rebella et s’irrita ! J’avais des plaques de sécheresse partout ! Jambes (mais genre toute la jambe, pas que le bas), bras et même dos me tiraillaient, me démangeaient… Du coup, prenant conscience de la gravité de ma négligence, j’ai immédiatement cherché le produit miracle qui permettrait à ma peau de se sentir mieux… Mais la quête du Graal est longue et semée d’embûches… Les sirènes de l’huile de douche, les mirages des huiles sèches, la défaite de la crème de 8 heures Elisabeth Arden…. Tout poussait à me décourager, mais je ne voulais pas m’avouer vaincue. Et finalement ma Bettyhula, telle un bel interne aux urgences, est venue me porter les premiers secours. Malheureusement, tout comme les beaux internes, la Bettyhula n’est pas facile à trouver par chez, moi, et je me suis donc adressé au Dr House des crèmes, comprendre  « pour les cas désespérés », à la Garnier susnommée ! Comme tous les contes, cette histoire finit bien. Ma peau, sauvée in extrémis par Garnier vit depuis, une bel histoire d’amour avec cette crème !

 

Voici quand même ce qu’en dit la marque :

Enrichi en L-Bifidus et en Huile de Mangue d’origine naturelle, le baume Ultra-nourrissant répond aux besoins spécifiques des peaux sèches à très sèches.

L’hydratation est si intense qu’elle se ressent encore 7 jours après la dernière application.

Résultats : Immédiatement, la peau est intensément nourrie. Elle est plus douce et plus lisse au toucher.

 

Ce que j’en pense :

Pour une fois je dis merci à Glossybox car c’est un produit que j’avais reçu dans la Box Les Essentiels # 1.

Vu la fin de mon petit conte, vous aurez bien évidemment compris que j’adore, non j’aime, ce baume. Chez moi, il est en train de faire renaître ma peau ! Et croyez-moi ça n’était pas ne mince affaire ! Cela fait maintenant 10 jours que je l’utilise deux fois par jours et l’état de a peau c’est grandement amélioré. J’avais franchement la peau dans un état déplorable. Des plaques de sécheresse partout que me brûlaient et me démangeaient, un vrai calvaire ! Aujourd’hui ça va mieux, mais un peu comme après un coup de soleil, je pèle. Ma peau a dû être brulée par le froid et l’humidité… Autant vous dire, rien de glamour !

Pour en revenir au produit, j’apprécie aussi beaucoup le fait que malgré une texture riche, le produit pénètre très rapidement et ne laisse pas un film gras sur la peau, même si on sent un effet protecteur et très apaisant !

Point non négligeable aussi, le baume sent réellement très bon. C’est frais, c’est fruité sans être écœurant et c’est vraiment très agréable !

Pour moi rien de négatif, pas de parabène, mais un peu de phénoxyéthanol quand même.

 

Une version pour peaux extra sèches au beurre de Karité existe et je pense que lorsque j’aurai terminé mon pot à l’huile de Mangue, je testerai cette version !

 

Son prix à titre indicatif : 5,35 euros les 300 ml.